Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 00:28
(«Un des Gyroscopes, président, «Prof-Chercheur», Laurent Gbagbo a dit LEGITIMISTE. Le légitimisme, indique les Partisans d'une dynastie considérée comme seule légitime. Donc le légitimisme est un mouvement politique favorable au rétablissement de la royauté. Bon ! Peut-être, une fois le pouvoir d’état acquit, ceci explique cela en côte d’ivoire. Donc Citoyen ! Cherchons-le,  ce pouvoir d’état ivoirien, puis tout vient avec, y compris la royauté, « après ya-folli !!! »)

(«Un des Gyroscopes, président, «Prof-Chercheur», Laurent Gbagbo a dit LEGITIMISTE. Le légitimisme, indique les Partisans d'une dynastie considérée comme seule légitime. Donc le légitimisme est un mouvement politique favorable au rétablissement de la royauté. Bon ! Peut-être, une fois le pouvoir d’état acquit, ceci explique cela en côte d’ivoire. Donc Citoyen ! Cherchons-le, ce pouvoir d’état ivoirien, puis tout vient avec, y compris la royauté, « après ya-folli !!! »)

« Je suis heureux de retrouver la Côte d’Ivoire et l’Afrique. On est de quelque part. Moi, je suis de la Côte d’Ivoire mais j’ai appris en prison que je suis de toute l’Afrique. Toute l’Afrique m’a soutenu.

Tous les Africains m’ont aidé à tenir. Des chefs d’Etat m’ont aidé à tenir, les peuples m’ont aidé à tenir. Quand je suis arrivé de La Haye à Bruxelles, il y a des moments où on croyait que je suis Camerounais, tellement les Camerounais étaient mobilisés pour me soutenir. Je suis arrivé ici surtout avec les larmes aux yeux parce que je n’étais pas là, quand ma mère m’a quitté.

En 2011, quand on m’a arrêté, elle a fui aussi. Elle était en exil, au Ghana. Au bout de quelques années, quand elle a su que sa fin était proche, elle est rentrée en Côte d’Ivoire. Quelques années après son arrivée, en Côte d’Ivoire, elle est décédée. Je n’ai pas été là pour l’honorer une dernière fois, alors que c’est elle qui m’a fait. Sans elle, je ne serais pas aujourd’hui docteur en histoire.

Je ne serais pas président de la République. Je n’ai pas pu l’honorer. J’ai demandé à un ami, un frère, Sangaré Aboudrahamane, à mon absence, d’organiser les obsèques de ma mère.

Il a organisé les obsèques de ma mère. Il s’est déplacé au pays Bété, à Blouzon où elle a été enterrée. Mon ami Sangaré n’a même pas attendu que je vienne lui dire merci. Avant mon acquittement, Sangaré est décédé.

Donc, lui aussi m’a causé beaucoup de peine. Je suis venu, je demanderai au secrétaire général de me donner quelques jours pour pleurer mes morts. Je suis très heureux d’être avec vous. Je félicite les députés que je vois ici. Nous avons un Groupe parlementaire. Vous savez, j’étais là-bas et il y a des gens qui disaient que le Fpi n’a pas eu beaucoup de députés.

Il faut faire des comparaisons. Depuis que nous allons aux élections, sans être au pouvoir, c’est le plus grand nombre de députés que nous avons aujourd’hui. Messieurs les députés, chers camarades, je vous félicite, je vous remercie. Nous avons eu 100 députés, en 2000, mais j’étais président de la République. Ici, le peuple, pour les législatives, est légitimiste.

Il vote pour le président de la République. Il élit les députés pour le président de la République. Le peuple est légitimiste en Côte d’Ivoire. Je vous remercie.

Vous avez mené une bonne bataille. Soyez-en remerciés.

Monsieur le secrétaire général, voilà ce que je voulais dire pour aujourd’hui. A la prochaine fois, nous allons travailler. Vous allez me dire quand…Je suis votre soldat, je suis mobilisé. Merci.

GBAGBO LAURENT »

*******************************************************************

PRESI-AKWABA !

« Et dans notre enjaillement citoyen, nous tenons, à titre strictement personnel et individuel, à noter ici que, ma Grand-Mère, KOUDÄ-SANABA, m’a conseillers, aux abords de mes 10 ans 1971, de ne jamais composé avec le mensonge, quel que soit sa puissance de frappe et sa vitesse de course, que même si le mensonge cours à une vitesse effrénée pendant 40 ans, la vérité a un seul pas de marche un « Fahiri-dâ, Aube », matin, le rattrape. Oui, 10 ans de mensonge obscurantiste, soutenue par des forces supposées irrésistibles, 10 ans de diversions mensongères, 10 ans de calomnies nébuleuse, pour arriver à une vérité irréfragable, transporté par un  petit mot, ACQUITTEMENT, un « Fahiri-dâ, Aube, » matin … Merci Grand-Mère KOUDÄ-SANABA. Ça m’a servi, très bien servi même», De Lepetitfils : Leader de la Légitimité citoyenne. A tire personnel.

*******************************************************************

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lepetitfils Da Candy
  • : Lepetitfils Da Candy: (Juriste politologue) militant des droits de l'homme et des libertés. Leader d'un mouvement d'utilité citoyenne la légitimité citoyenne (LC-CRS) en côte d'ivoire. Ce blog est destiné à tout les citoyens et citoyennes épris de paix ,de justice, de solidarité, de liberté, de tolérance, dans ce monde planétaire, dans lequel les hommes sont condamnés a vivre en commun dans le respect des lois que l'humanité s'est donner...
  • Contact

Profil

  • dacandylepetitfils
  • DA CANDY LEPETITFILS:
Juriste (publiciste et internationaliste) militant des droits de l'homme et des libertés publiques et leader d'un mouvement politique d'utilité citoyenne en côte d'ivoire. En exil forcé...
  • DA CANDY LEPETITFILS: Juriste (publiciste et internationaliste) militant des droits de l'homme et des libertés publiques et leader d'un mouvement politique d'utilité citoyenne en côte d'ivoire. En exil forcé...

Texte Libre

Recherche

Catégories

Liens